Maître-nageur

Où qu’il soit, je sais qu’il est fier,
De moi et de ceux qu’il a su toucher,
Dans les eaux, je suis son digne héritier,
Et je poursuis mes passions, sans jamais m’arrêter.

Je me souviens de la pile Wonder

Je me souviens de la pile Wonder, cette merveille inoubliable,
Qui faisait briller mes yeux d’un éclat inégalable.
Dans un vieux magasin de jouets, j’ai découvert ce trésor,
Un objet si simple, mais porteur d’un pouvoir enchanteur.

Ma page blanche

Je prends mon stylo et je laisse les mots couler,
Je les laisse m’emporter, me guider, me porter,
Je les laisse s’entrelacer, se combiner,
Et j’ouvre les yeux sur un texte achevé.